mercredi

Enseigner l'alimentation, un projet de société



Parmi les facteurs qui interviennent actuellement sur les usages et les comportements alimentaires comme les savoir-faire et techniques culinaires, les mots, les discours, les écrits sont les ingrédients utiles pour nourrir notre corps et notre esprit.
Faire entrer l’alimentation dans les programmes scolaires, dans le cadre des mesures d’accompagnement éducatif, et plus particulièrement pour les collèges dans le cadre des EPI (Enseignements Pratiques Interdisciplinaires), est le cœur de cet ouvrage. Il s’agit ici de souligner que des enseignements ayant traits indirectement à l’alimentation peuvent cependant contribuer à y sensibiliser les plus jeunes. Ces outils de transmission ont pour but de mettre en valeur le sens donné à la nourriture et d’accentuer l’apprentissage du « savoir-manger » avec ses répercussions sur la santé, le budget, la gestion des restes, le plaisir de la découverte du goût… Les programmes de collège peuvent ainsi insérer dans leurs travaux d’interdisciplinarité une nouvelle approche de l’alimentation.
Notre attention se tourne, dans cet opus, essentiellement sur les formes variables d’actions pédagogiques, des outils, de méthodes et de lieux où l’enjeu porte sur la lecture de l’écrit culinaire, des paradigmes didactiques, commensaux, marchands, culturels… Cet ouvrage, qui pourrait être considéré comme un manuel à destination des enseignants, fait apparaître les différences comme les permanences, perçues en termes de production pédagogique sur le fait culinaire. Ce collectif de contributeurs s’intéresse plus particulièrement au concept de l’alimentation au travers de sa culturalité, de ses mécanismes interdisciplinaires, au niveau de pays ou de régions comme au regard de sa mutation générationnelle ou géographique.

Ouvrage collectif sous la direction de Kilien Stengel, professeur certifié à l’université François-Rabelais de Tours, Docteur en sciences de l’information et la communication, ancien chargé d’inspection d’apprentissage de l’académie de Paris.

Contributeurs : Hélène Baumert, Fanny Baur, Yannick Choulet, Isabelle Haeberlin, Catherine Pélissier, Kilien Stengel, Marie-Hélène Tramèr-Rudolphe, le collège de Fortschwihr, le collège Louis Armand de Dreux, le collège Paul-Emile Victor de Mundolsheim et la DRAAF Occitanie. 

Aucun commentaire: