mardi

Pâques 2013 : J-12 / L'histoire de l'oeuf de Pâques


L'HISTOIRE DE L'OEUF DE PAQUES



Pour voir cette vidéo cliquez ici !


La fête des Pâques
Le mot Pâques a une origine latine qui est "pascale". Il se rapporte à la notion de pâturage.La fête des Pâques est à l'origine une fête menée au tout début une cérémonie juive.Elle a alors célébré la libération du peuple hébreu par Moïse.Elle commémore leur fuite de l'Égypte et leur long périple pour atteindre la terre promise.Pâques avec l'avènement du christianisme désigne plus singulièrement la renaissance du Christ.Cette fête célèbre la résurrection du sauveur.Pâques incarne ainsi le renouveau de notre vie.

La signification de l'œuf
L'œuf reflète cette idée de renaissance.Les Égyptiens bien avant l'ère chrétienne avaient la coutume d'offrir des œufs sous différents aspects.Ils étaient peints de toutes les couleurs ou avec des décorations.Certains œufs sont en porcelaine comme ceux connus communément comme l'œuf de Fabergé.

Les autres symboles de renaissance de Pâques
La renaissance se retrouve dans d'autres formes symboliques de fécondité comme la poule.Dans d'autres régions ou pays, comme l'Allemagne ou l'Alsace, le lapin et le lièvre incarnent l'idée de renouveau.La forme de la cloche exprime différentes croyances. Dans la Rome Antique, elle annonce l'arrivée prochaine du Christ.Certaines légendes affirment que quand les cloches sonnent sur les toits de la France, les œufs tombent en chocolat pour faire le bonheur des enfants.En Alsace, l'agneau est une autre forme très courante qu'a revêtue la renaissance. Il est présenté en viande ou en agneau fait de chocolat.

La célébration de Pâques
Dans d'autres régions du monde comme en Martinique, Pâques est une occasion particulière pour offrir des présents.En Australie, Pâques en plus des célébrations habituelles, a également un but écologique. Cet événement a pour objectif d'inciter à sauver les animaux en voie de disparition.Les chocolats sont ainsi en forme de marsupiaux par exemple.

Les œufs de Paques préservaient de toutes les maladies sans exception (dans les Vosges) ou seulement de quelques unes, les coliques (Limousin) ou les fièvres (Ardennes, Bourgogne, Beauce. Perche, Alsace). Dans le Nivernais, l'oeuf du vendredi¬saint, pendu dans les étables et les écuries, protégeaient les bêtes, et dans certains villages de cette contrée, on était persuadé que, gardé durant un siècle, son jaune se transformerait alors en diamant ; on y en conserverait encore plusieurs à cette fin ! De nombreux historiens rattachent les traditions concernant les oeufs de Pâques à d'anciens mythes païens de la fécondité. On a vu déjà les jeunes filles de Colmar en offrir à leurs fiancés. D'autres coutumes semblent confirmer ces vues. C'est ainsi que l'oeuf symbolise la vigueur sexuelle. Dans le Mâconnais, ils passaient pour donner vigueur et force aux hommes et aux jeunes gens, dans la région messine pour protéger de l'impuissance, dans certains cantons des Hautes-Alpes les hommes mangeaient des oeufs du vendredi saint pour avoir des enfants et en Franche-Comté ils étaient les garants de la fécondité des mariages. II y a là comme un reflet des croyances de l'Antiquité dans le renouvellement des forces germinatives de la nature.

Aucun commentaire: