vendredi

L'hippophagie de notre société, "j'en parlerai à mon cheval" !


Rappelons, pour l'anecdote, que le Siège de Paris de 1870 fit savourer des mets inattendus dans les restaurants de la capitale et dans les familles bourgeoises : le cheval y est très à la mode - l'ânon est baptisé veau - les rats se cuisent au champagne - les cervelles de chien son extremement appréciées - on préconise pour le santé le consommé de cheval au millet - les street-food de l'époque (échoppes) servent des brochettes de foie de chien beurre maître-d'hôtel - on apprécie les émincés de râble de chat mayonnaise - civet de chat aux champignons - on crée la recette des bégonias au jus - la mode anglaise ressert le plum pudding à la moelle de cheval ( Menu servi le 4 décembre 1870 dans un restaurant du 9e arrondissement ).

Aucun commentaire: