mardi

Café Philo



La patrimonialisation de la gastronomie devient petit à petit une mode gastronomique confondue avec le chauvinisme, puis délayée dans des restaurations à thème telles que la bistronomie. La définition originelle de « valorisation des spécialités régionales et gastronomies de terroir » prend au fil des époques une allure spirituelle d’attachement à la valeur du « comment manger ? » plus que du « quoi manger ? ». Le gastronomisme devient ainsi une pensée, bien qu'aux oreilles de tout un chacun le gastronomisme ne résonne pas réellement. Des journalistes dits gastronomiques utilisent quelquefois cette déclinaison pour souligner les ambiances de bistrots, et certaines personnalités politiques l’usent à des fins d’identité nationale, mais aucun ne souligne l’idéologie portée par les gastronomistes. Gastronomisme comme gastronomie ont pris aujourd’hui une telle expansion qu’ils ne veulent plus dire grand-chose. Mais qu'en dit-on au coin du comptoir ?

Aucun commentaire: