mercredi

L'Unesco classe la gastronomie française


AFP 16/11/2010 14:11

Le repas gastronomique français a été inscrit aujourd'hui au patrimoine immatériel de l'Humanité par un comité intergouvernemental de l'Unesco réuni à Nairobi, selon un journaliste de l'AFP.

C'est la première fois qu'une pratique tournant autour de l'alimentation et de la cuisine est consacrée par l'Unesco.

La candidature française pour la gastronomie avait été annoncée en 2008 par Nicolas Sarkozy et formalisée en janvier dernier.

Le gouvernement se défend de vouloir flatter des corporations et soutient qu'il demande le classement et la protection non d'une cuisine ou de techniques particulières, mais d'une habitude sociale.

"Le repas gastronomique des Français est une pratique sociale coutumière destinée à célébrer les moments les plus importants de la vie des individus et des groupes (naissances, mariages, anniversaires, succès, retrouvailles)", lit-on dans le dossier français déposé à l'Unesco.

"C'est une pratique sociale qui s'attache à une représentation commune du bien manger plutôt qu'à des mets particuliers", ajoute-t-il.

La France souligne que cette pratique a un sens et des rituels bien précis, de la recherche de bons produits à l'esthétisme de la table et aux conversations.
Paris voit même cette habitude comme une ouverture "à la connaissance de l'autre, au dialogue interculturel, à l'amitié entre les peuples".

2 commentaires:

jp a dit…

bonjour Killen,
Dans la liste 2010, c’est le « repas gastronomique des Français » qui a été inscrit par la décision 5.COM 6.14
http://www.unesco.org/culture/ich/index.php?lg=fr&pg=00011&RL=00437
Non la cuisine française dans sa longue tradition toujours bien vivante.
Le repas gastronomique est un rituel : « choix attentif des mets parmi un corpus de recettes … achat de bons produits, de préférence locaux (? = français), dont les saveurs s’accordent bien ensemble, mariage des mets et des vins, décoration de la table, gestuelle spécifique… schéma arrêté : apéritif, entrée, poisson et/ou viande avec légumes, fromage et dessert, digestif…
Deux remarques :
Cette définition n’est pas spécialement française et s’applique à beaucoup de repas européens (le portugais auraient mis le fromage au début le reste identique)
Gastronomique n’est pas défini, ce qui est regrettable, car ce qui est vraiment intéressant en France est la qualité et la technicité, des aliments, de la cuisine et du vin plutôt que le rituel du repas, surtout que le repas gastronomique inscrit ne site pas explicitement le repas au restaurant qui est pourtant usuel, fabuleux et tout autant festif (spectaculaire).
Plus intéressante et contrepoint sans doute volontaire, la décision 5.COM 6.41 inscrit au PC « La diète méditerranéenne » http://www.unesco.org/culture/ich/index.php?lg=fr&pg=00011&RL=00394
La Diete » (du grec diaita ou mode de vie) dit le texte est définie comme :
modèle nutritionnel constant dans le temps, les principaux ingrédients sont l’huile d’olive, les céréales, les fruits et légumes frais ou secs, une proportion limitée de poisson, produits laitiers et viande, et de nombreux condiments et épices, le tout accompagné de vin ou d’infusions… elle favorise les contacts sociaux, les repas collectifs .. assure la conservation et le développement des activités traditionnelles et de l’artisanat liés à la pêche et à l’agriculture… exemples Soria en Espagne, Koroni en Grèce, Cilento en Italie et Chefchaouen au Maroc.
A l’huile d’olive près cette formulation peut s’appliquer aux repas français et à tous les métiers qui tournent autour de la cuisine et des aliments en France

jp a dit…

Dans la liste 2010, c’est le « repas gastronomique des Français » qui a été inscrit et pas la cuisine française.
Le repas gastronomique est un rituel : « choix des mets.. achat de bons produits, de préférence locaux (?), accord des saveurs, des mets et des vins, décoration de la table, gestuelle … ordre : apéritif, entrée, poisson et/ou viande avec légumes, fromage et dessert, digestif…
Cette définition de repasn’est pas spécialement française et s’applique à beaucoup de repas européens
Gastronomique n’est pas défini, ce qui est intéressant en France est la qualité et la technicité des aliments, de la cuisine et du vin plutôt que le rituel, le repas au restaurant n'est pas dans le texte alors que c'est la que la France est supérieure.
Contrepoint sans doute volontaire, l'inscription de
La Diete méditerranéenne comme modèle nutritionnel (pour les ingrédients... assure la conservation et le développement des activités traditionnelles et de l’artisanat exemples Soria en Espagne, Koroni en Grèce, Cilento en Italie et Chefchaouen au Maroc.
A l’huile d’olive près c'est ce qui fait la singularité de la France .