lundi

une soupe , ça réchauffe!


On me mange chaude dans les pays froids et froide dans les pays chauds. Consommée depuis la nuit des temps, ce n'est pas demain que je prendrai le bouillon. Je suis ? La soupe bien sûr !



Ce plat universel, dont le nom en sanscrit « sû et pô » signifie « bien nourrir », est toujours aussi populaire. Selon le Credoc, le centre de recherche qui observe nos conditions de vie jusque dans nos assiettes, neuf Français sur dix consomment de la soupe. Mais nous sommes de petits mangeurs : avec nos 15 litres de soupe consommés par an et par personne (selon le Monde), nous sommes loin derrière l'Allemagne (45 litres).


Une bonne soupeà chaque repas

Mise à toutes les sauces, on prête à la soupe des vertus parfois miracles. Comme la fameuse soupe aux choux, réputée arme choc contre les kilos. Les diététiciens lui accordent cependant une efficacité très relative. Parmi eux, Muriel Finetine, qui alimente bon nombre de sites Internet : « Il vaut mieux manger une bonne soupe de légumes variés et en morceaux à chaque début de repas », recommande-t-elle.





Soumise au régime « écolo-correct », la soupe « tendance » est cuisinée avec des légumes locaux et de saison. Pour les urbains, surtout les urbaines soucieuses de leur ligne, on a ouvert des bars à soupe. Un concept importé voici une dizaine d'années des USA : on vient y chercher son gobelet de soupe, comme dans autres enseignes on repart avec son café.



Concours, ateliers...

« Ces bars s'adressent quand même à une population plutôt bobo », modère Laurent Porée. Caennais d'origine, il est l'instigateur de la deuxième édition de « Mange ta soupe ! », qui débute ce mercredi à Carentan (7 000 habitants, dans la Manche). Comme à Cracovie, Barcelone ou encore Berlin, ce festival célébrera la soupe, à base de concours, d'ateliers et autres conférences.


« La soupe est le plat qui fédère toutes les couches de la société, note Laurent Porée. Et c'est un Cheval de Troie qui permet de parler de gastronomie, de santé, d'environnement, etc. » La recette d'un vrai bouillon de culture !

(article de Nathalie LECORNU-BAERT)

Aucun commentaire: