mardi

Qu'est-ce qu'un restaurant?


Impossible de ne pas constater que depuis quelques années la législation n’autorise plus à utiliser l’appellation « Boulangerie » n'importe comment, et combien cette modification a été bénéfique au développement de la qualité du pain et à l’encouragement de l’artisanat.
Il y a par là à la fois une défense du savoir-faire et une information du consommateur qui est ainsi aidé dans ses choix et sécurisé quant aux boutiques qu’il fréquente.
Mais faut-il s’arrêter là dans le domaine des métiers de bouches.
Nous avons de plus en plus d’établissements de restauration qui ne
sont en fait que des « Assembleurs » qui se contentent d’ouvrir des pochons de l’industrie agro-alimentaire.
Alors existera-t-il un jour également une définition du « Restaurant » ?