jeudi

Education Alimentaire : Faut il donner des bonbons aux enfants ?



Les bonbons au konjac font dresser les cheveux
La direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) viens d’annoncer le retrait du marché de plusieurs confiseries gélifiées. Celles-ci sont des bonbons à base de konjac, également nommé glucomananne ou E 425. En effet, ce produit a pour propriétés de gonfler de manière importante, risquant de provoquer un étouffement du consommateur. Ce rappel fait d’ailleurs suite à plusieurs décès d’enfants qui ont été signalés Outre-atlantique, en Australie et en Asie. Ces confiseries gélifiées sont commercialisées en grandes surfaces et dans certains magasins. Elles sont présentées en petites coupelles en plastique transparent contenant environ 15 g de gelée et vendues en sachets dans des bocaux en plastique transparent. Leur composition fait apparaître la présence de konjac et leur dénomination est le plus souvent "gelée de konjac" ou "mini gelée" suivie de l’aromatisation : "au parfum de noix de coco", "au goût de thé vert", "aromatisée aux fruits", etc. Comme le souligne la DGCCRF, "elles ne doivent pas être consommées. Les consommateurs qui en détiennent doivent les détruire ou les rapporter dans les points de vente". Il faut savoir que le konjac est également présent sous forme d’additif, dans plusieurs aliments ou préparations pour régimes. Mais dans ce cas, il ne présenterait aucun danger, selon la DGCCRF, car les concentrations seraient différentes et sa présentation n’entraînerait pas de risques d’étouffement. Source : Communiqué se la DGCCRF

1 commentaire:

Petite toque a dit…

Pourquoi ne pas revenir aux bonnes vieilles pâtes de fruits, et autres bonbons faits maison ?
Tiuscha, Saveur Passion