jeudi

AU PETIT MARGUERY















Le restaurant Marguery

C’était le rendez-vous des hommes politiques et des futurs députés. Le Marguery était réputé pour ses nombreux banquets des anciens des grandes écoles et des sociétés savantes.

Il y avait des salles originales comme les salles hindoues, égyptiennes , maures, flamandes ou gothiques, mais ausi françaises.

C’était un endroit joyeux fait de chansons de toasts et de discours…

Il avait deux entreés sur le bd Bonne-Nouvelle et une rue d'Hauteville. Il se situait à même les Grands Boulevards, au 34-36 boulevard Bonne-Nouvelle, jouxtant le théâtre du Gymnase avec lequel il partageait en été l'alignement d'un même store, c'était le restaurant des déjeuners politiques des futurs députés, des banquets des anciens des grandes écoles ou des sociétés savantes. Les toasts, les discours, les chansons retentissaient dans ses salles pittoresques, les unes maures, hindoues ou égyptiennes, les autres flamandes ou gothiques et quelquefois françaises pour les anniversaires de la tante Jeanne ou les noces de la petite Berthe.
Il fut fondé vers 1860 par Jean-Nicolas Marguery. Ce qui fit de suite sa renommée fut sa sole Marguery nappée d'une sauce également Marguery. Marguery mourut en 1910, le restaurant continua sous une autre direction après la guerre de 1914-1918, mais il perdit sa vocation première "la clientèle politique".

Mais ne confondons pas Marguery et Petit Marguery. Le Restaurant AU PETIT MARGUERY 9, Boulevard de Port Royal à Paris :est également une adresse emblématique.












A noter que le nom de Marguery s'est répandu au fil du XXeme siècle, Alger, Bordeaux, et même Seaulieu (juste à coté du Restaurant Bernard Loiseau, ex-restaurant Dumaine) détiennent leur Marguery




























Aucun commentaire: