samedi

LA NOISETTE

En cette période automnale, où rouge , vert et marron s'entrecroisent la poésie est de mise.



La Noisette


Je suis presque toujours verte ;
Les forêts sont mon pays :
Je plais quand je suis ouverte
Par la douceur de mes fruits.

Très souvent, mon cœur engage
Les plus timides Amans ;
J’ai ce charmant avantage
Sur la rose de nos champs.


Déjà mon nom vous arrête,
Vous me cherchez dans vos bois ;
Je m’appelle la Noisette,
Je suis même dure aux Rois.


Mais pour peu que l’on me presse,
Je résiste vainement ;
Ma chère robe me laisse,
Et je meurs sous l’instrument.

Auteur inconnu, poème publié dans L’Almanach du Comestible vers 1778

Aucun commentaire: