vendredi

Qu'est ce qu'un colloque, forum ou symposium portant débat sur la gastronomie ?


Face à ce mot dont la définition ne fut claire que pour le célèbre Brillat Savarin, la gastronomie reste un champ de discussion amenant inéluctablement à un "combat de chefs".
Ce combat, où se font face professionnels des métiers de bouche, savants, universitaires, industriels, enseignants, auteurs, journalistes, restaurateurs, et autres dignitaires de la dite gastrolatrie, n'est autre que l'opposition des diverses tendances, usages, méthodes ou visions sociologiques qui naissent des pensées confuses et distinctes. Les pensées confuses souvent se font sentir clairement, par des mots débordant de la corne d'abondance et des discours gastronomiques relevant quelque peu du prémix ou de la salade à portée de compréhension du consommateur de ce type de discussion. Mais nos pensées distinctes, à l'image des pensées novatrices, tels le design culinaire, slow food, ou la food attitude, ne sont claires ordinairement qu'en puissance, sous influence médiatique : elles pourraient l'être pourtant, si nous voulions nous donner l'application de pénétrer le sens des mots ou des caractères, mais ne le faisant point, par négligence ou à cause de la brièveté du temps qui nous est donné pour débattre, on oppose des paroles nues ou du moins des images trop faibles à des sentiments vifs, afin de justifier la raison de notre présence et de faire entendre les mots quels qu'ils soient tout en oubliant l’importance de l’enjeu qui réside pour la qualité alimentaire des générations à venir.

Aucun commentaire: