vendredi

Discours gastronomique


Discuter et boire culturellement, c’est rechercher ensemble un savoir au travers de l’approfondissement d’un sujet hédonistique. Se cultiver c’est rechercher, partager et défendre des connaissances pour plus tard les exprimer et les différencier de celles d’autrui.
Le vin comme la bière c’est un peu tout cela : un produit culturel et un désinhibeur, qui permets aux langues de se délier et au savoir de se faire savoir.
En bref, discourir gastronomiquement, c'est participer à l'avènement de l'immortalité de l'âme. Participer, c’est d’une fluidité houblonnale, uvale et raisonnable, il suffit de se poser rationnellement les bonnes questions et de trouver des solutions soit dans un acquis soit dans l'interlocuteur.
Au sortir de ces mots, vous ferez corps avec l’effet irrationnel du raisin ou du houblon et avec celui rationnel de la connaissance, afin de devenir maître en terme de discussion oenophile et bièrophile et vous donnerez peut être plus d’importance au langage qu’aux langues bien pendantes mais peu chargées qui s’abreuvent d’or et de lumière.

1 commentaire:

Virginie a dit…

J'apprécie ta façon fluide et goulayante de raconter...

Merci pour ces lignes!

Je sais aujourd'hui que dès que ma bourse me le permettra, je volerai m'emparer de tes ouvrages!