mardi

Guide Michelin 2015

Le guide MICHELIN France 2015


Les nouvelles étoiles Michelin 2015
Nouveaux 3 étoiles
Paris (75008)
Pavillon Ledoyen
Saint-Martin-de-Belleville (73)
La Bouitte
Nouveaux 2 étoiles
Bordeaux / Martillac (33)
La Grand'Vigne
Lembach (67)
Auberge du Cheval Blanc
Lyon (69)
Le Neuvième Art
Porto-Vecchio (2A)
Casadelmar
Paris (75008)
Alain Ducasse au Plaza Athénée
Paris (75008)
La Table du Lancaster
Val-d'Isère (73)
L'Atelier d'Edmond
Nouveaux 1 étoile
Aix-en-Provence (13)
L'Esprit de la Violette
Aix-en-Provence (13)
Le Clos - Jean-Marc Banzo
Auxerre (89)
L'Aspérule
Blois (41)
Assa
Chamonix-Mont-Blanc (74)
Auberge du Bois Prin
La Ciotat / Le Liouquet (13)
La Table de Nans - Auberge le Revestel
Dieppe / Offranville (76)
Le Colombier
Étampes / Boutervilliers (91)
Le Bouche à Oreille
Fayence (83)
Le Castellaras
Gien (45)
Côté Jardin
Giverny (27)
Le Jardin des Plumes
Grignan (26)
Le Clair de la Plume
Marseille (13)
AM par Alexandre Mazzia
Marseille (13)
Une Table au Sud
Méribel (73)
L'Ekrin
Monte-Carlo (MC)
Le Blue Bay
Montlivault (41)
La Maison d'à Côté
Montpellier (34)
Mia
Mulhouse / Rixheim (68)
Le 7ème Continent
Paris (75007)
Les Climats
Paris (75007)
David Toutain
Paris (75007)
Garance
Paris (75008)
Helen
Paris (75008)
Penati al Baretto
Paris (75018)
La Table d'Eugène
Pont-de-Vaux (01)
Le Raisin
Ramatuelle (83)
La Voile (Hôtel La Réserve Ramatuelle)
Rouen (76)
L'Odas
Rennes (35)
Aozen
Saint-Crépin (05)
Les Tables de Gaspard
Saint-Émilion (33)
Hostellerie de Plaisance
Saint-Raphaël (83)
Archange
Saint-Jean-de-Luz (64)
Le Kaïku
Sessenheim (67)
L'Auberge au Bœuf
Strasbourg (67)
Esprit Terroir
Vals-les-Bains (07)
Le Vivarais
Val-Thorens (73)
L'Épicurien


Les étoiles supprimées 2015
Suppressions de 3 étoiles
Baerenthal / Untermuhlthal (57)
L'Arnsbourg
Joigny (89)
La Côte St-Jacques
de 2 à 1 étoiles
Paris (75006)
Relais Louis XIII
Paris (75008)
Lasserre
Paris (75016)
L'Abeille
Courchevel 1850 (73)
Le Strato
Lyon / Charbonnières-les-Bains (69)
La Rotonde
Suppressions de l’étoile
Angers (49)
Le Favre d'Anne
La Baule (44)
Castel Marie Louise
Beaune / Pommard (21)
Christophe Quéant
Belfort / Sevenans (90)
Auberge de la Tour Penchée
Blois (41)
Au Rendez-vous des Pêcheurs
Bordeaux (33)
Le Chapon Fin
Bordeaux (33)
Le Gabriel
Bordeaux (33)
7 ème Péché
Cahors / Lamagdelaine (46)
Marco
Cahuzac-sur-Vère (81)
La Falaise
La Chapelle-de-Guinchay (71)
La Poularde
Courcelles-sur-Vesle (02)
Château de Courcelles
Le Croisic (44)
Le Fort de l'Océan
Les Deux Alpes (38)
Le P'tit Polyte
Eygalières (13)
Maison Bru
Gargas (84)
Le Gourmet
La Gouesnière (35)
Maison Tirel Guérin
Gujan Mestras (33)
La Guérinière
Lille / Bois Grenier (59)
La Table des Jardins
Mirambeau (17)
Château de Mirambeau
Montauban (82)
La Table des Capucins
Montauroux (83)
Auberge Eric Maio
Montbazon (33)
Olivier Arlot - La Chancelière
Nevers (58)
Jean-Michel Couron
Nice (06)
L'Univers de Christian Plumail
Paris (75006)
Paris
Paris (75008)
La Cuisine
Le Perreux sur Marne (94)
Les Magnolias
Perros-Guirec (22)
La Clarté
Le Puy-en-Velay (43)
François Gagnaire
Rostrenen (22)
L'Eventail des Saveurs
Saint-Chamond (42)
Les Ambassadeurs
Strasbourg (67)
Au Crocodile
Strasbourg (67)
La Cambuse
Toulouse (31)
Métropolitan
Tours (37)
Charles Barrier
Vaison-la-Romaine (84)
Le Grand Pré
Vence (06)

Le Saint-Martin

vendredi

BONNE BUCHE !

Selon le célèbre chef Prosper Montagné, la gastronomie c'est l'avénement de toutes les fêtes religieuses. Gâteau de l'Epiphanie, dragées de la circoncision ou du baptême, agneau et oeuf de Pâques, oies de la Saint Martin, sans oublier la bûche : elle fut longtemps, dans nos campagnes, une bûche véritable qui brûlait dans la cheminée pendant toute la nuit de Noël, tisonnée par les veilleurs et arrosée de boissons diverses selon les régions. Dans le Berry, on l'appellait la Cosse de Nau, en Franche Comté La Tronche, en Normandie, La Souque, et en Charentes, Le Mouchon.


La plupart des gens jeûnent la veille de toutes le fêtes pour préparer leurs estomacs, et pour un gourmet régulier c'est une sorte de rituel, tandis que le gourmand se prépare à une sainte indigestion.

Comment ne pas citer, en cette période, Gasterman, contemporain de Grimod de la Reynière qui pensait que "la charcuterie doit dominer dans un reveillon, et que la langue fourrée, étant la reine des chairs-cuites, doit y figurer comme plat du milieu obligé". Notre dernier rescapé de cette époque étant le boudin blanc qui vient perpetuer ma semaine festive.


Pour connaitre l'histoire de la Bûche de Noël Cliquez ICI

mercredi

Mes bonnes résolutions pour ce week-end

Mes bonnes résolutions pour ce week-end


Ranger ma cave

Ranger ma bibliothèque

Aller à la pêche avec des copains à Fouras

Manger plus de fruits pour ma ligne